Actualités

Obtenir ce que vous voulez de vos filtres à air (2)

lundi - 16 juillet 2018

Faibles coûts de cycle de vie

En moyenne, 6 à 8 personnes sont impliquées dans la décision de procéder à un achat professionnel1. Et sur une liste de facteurs que les parties prenantes prendrons en compte, les coûts seront quelque part en tête de la liste. C'est un facteur primordial pour tout achat et qui ne peut probablement être dépassé que par le besoin en termes d'importance. Et même s'il en va de même dans l'industrie de la filtration, les filtres CVC entrent dans la catégorie des produits pour lesquels le prix d'achat ne représente qu'un faible pourcentage du coût total de propriété.

C'est pourquoi il est important de regarder au-delà des coûts initiaux lors de la sélection d'un filtre. Identifier le meilleur rapport qualité-prix signifie prendre en compte tous les facteurs qui influent sur le coût du cycle de vie d'un filtre à air - depuis son installation jusqu'à sa mise au rebut. Dans cet article, nous examinons ces facteurs et ce que vous pouvez faire afin de maximiser vos économies de coûts.

Prix d'achat

C'est le coût le plus évident, mais il est parfois difficile de faire une comparaison équivalente pour évaluer des filtres à air concurrents. Deux filtres qui semblent similaires sur le papier - même taille, même classe de filtre et autres options - peuvent fonctionner très différemment tout au long de leur durée de vie. Ces disparités de performances peuvent provenir de différences qui se cachent sous la surface de la technologie des médias et autres éléments de la conception des filtres. Vous pouvez découvrir ces différences plus en détail dans notre SlideShare - la mécanique de la filtration de l'air.

Consommation énergétique

Il n’a ni câble d’alimentation ni piles, il peut donc sembler étrange de parler de la consommation d’énergie d’un filtre à air. Mais un filtre consomme de l'énergie grâce à la résistance qu'il provoque au flux d'air dans le système de CVC. Plus cette résistance (ou chute de pression) est élevée, plus le ventilateur doit s’efforcer de déplacer le même volume d’air.

Cette consommation d'énergie est de loin le coût le plus élevé associé à un filtre à air. Eurovent, l'association européenne des fabricants d'équipements de traitement de l'air et des systèmes de réfrigération, a constaté que 80 % du coût total de propriété d'un filtre correspond à la consommation d'énergie. En comparaison, le prix d'achat ne représentait que 10 %. C’est pourquoi un filtre dont le prix d’achat est moindre pourrait bien coûter beaucoup plus cher à long terme.

Pour le placer dans le contexte, les filtres à air représentent 15 % de la consommation d'énergie d'un bâtiment commercial moyen ; vous pouvez en apprendre davantage sur notre SlideShare.

Maintenance

Nous n'avons pas encore perfectionné les filtres à installation automatique. Vous aurez donc besoin d'au moins une personne pour installer les éléments filtrants dans votre unité de traitement de l'air. Une fois en place, un filtre à air devra faire l’objet d’une inspection périodique afin de s’assurer qu’il est en bon état et d’un nettoyage occasionnel afin d'éliminer les débris plus volumineux ou la poussière. Que ces tâches soient effectuées par un employé ou par un fournisseur de services externe, des coûts seront associés à ce travail.

Élimination

En dehors d'applications spécialisées, telles que la recherche biologique ou l'industrie nucléaire, la plupart des filtres à air sont relativement faciles à éliminer une fois qu'ils ont atteint la fin de leur vie utile. Mais cela peut toujours être s'avérer coûteux ; la mise au rebut d'un filtre CVC coûte généralement environ un tiers de son prix d'achat et les produits avec un média en fibre de verre peuvent être encore plus onéreux. Ces produits doivent être déposés dans une décharge - car ils ne peuvent pas être incinérés - et ils sont plus difficiles à changer en raison des risques pour la santé et la sécurité de l'équipe de service.  

Que pouvez-vous faire ?

Mettre l'accent sur la réduction de la consommation d'énergie

Réduire la consommation d'énergie d'un filtre à air revient à diminuer la résistance qu'il crée au flux d'air. Si nous réduisons la chute de pression, nous pouvons régler le ventilateur ou réinitialiser l'onduleur afin de consommer moins d'énergie.

Afin de simplifier la recherche d'un filtre à air écoénergétique, Eurovent et ses membres participants gèrent un système de classification énergétique. Tout comme une télévision ou un réfrigérateur, les produits éligibles sont classés sur une échelle de A+ (le meilleur) à E (le pire). Pour les produits qui ne relèvent pas du système, tels que les filtres offrant des niveaux de propreté de l'air plus bas et plus élevés, recherchez une chute de pression plus faible afin de minimiser vos dépenses énergétiques. Cela coûtera environ 80 % du coût total d'un filtre, il est donc important de réfléchir à la question.

Choisir une durée de vie plus longue

Plus votre filtre dure longtemps, plus vous pouvez retarder les dépenses d'installation, de mise au rebut et d'entretien. Alors, recherchez des produits ayant une durée de vie plus longue - généralement ceux avec une plus grande capacité de rétention de la poussière.

Vous pouvez trouver de plus amples informations sur le choix d'un filtre à longue durée de vie dans la première partie de cette série.

Rechercher une élimination écologique (et économique)

Le meilleur moyen de se débarrasser de vos filtres usés est l'incinération qui permet de récupérer de l'énergie et de réduire l'enfouissement des déchets. Mais les filtres avec une structure en métal et des médias en fibre de verre ne peuvent pas être éliminés de cette manière. Alors, recherchez des filtres avec un cadre en plastique et un média synthétique afin de réduire vos coûts d'élimination et de réduire l'impact sur l'environnement.

1 Le nombre moyen de parties prenantes clientes est plus élevé que jamais [Nouvelles données], HubSpot, https://blog.hubspot.com/sales/customer-stakeholders-new-high-data