Qu’est-ce que tu cherches?
Veuillez choisir la région, le pays et votre langue

    

Notre purificateur d'air a été testé : Son efficacité a été confirmée

OurAir

Plusieurs études menées par l'Institut de technologie de Karlsruhe confirment l'efficacité de l'OurAir SQ 2500 et de l'OurAir TK 850 (remplaçant de l'OurAir SQ 1750)

On sait désormais que le Coronavirus (COVID-19) se propage principalement par les aérosols présents dans l'air. Les aérosols sont de minuscules gouttelettes qui sont émises dans l'air ambiant par la respiration et la parole, et qui peuvent ensuite se diffuser dans la pièce. Afin de réduire la concentration de virus dans l'air, il est nécessaire de renouveler ou de purifier l'air. C'est lorsqu'une ventilation efficace n'est pas envisageable que les purificateurs d'air antiviraux entrent en jeu. Mais quelle est leur efficacité réelle ? Contribuent-ils à réduire les concentrations d'aérosols ?

Le KIT (Institut de technologie de Karlsruhe) a réalisé plusieurs études et a confirmé que les purificateurs d'air ambiant OurAir TK 850 et OurAir SQ 2500 réduisent considérablement le nombre de particules dans la pièce et contribuent à réduire le risque d'infection. Tout savoir sur ces études scientifiques. 

Étude du KIT

Prof. Dr. Achim Dittler de l’Institut de technologie de Karlsruhe (KIT) rend compte de son étude dans une salle de classe sur l’efficacité du purificateur d’air antiviral OurAir TK 850 de MANN+HUMMEL.

Impact du fonctionnement de l’OurAir SQ 2500 sur la concentration en particules de l'air ambiant dans un environnement intérieur confiné - salle de séminaire

L’étude permet deux conclusions principales :

  • L'utilisation du purificateur d'air OurAir SQ 2500 entraîne une réduction significative de la charge d'aérosols dans un court laps de temps (après 4 minutes de 50 %, après 15 minutes de 90 %)
  • Le débit d'air, qui a un effet direct sur le taux de renouvellement de l'air (= taux de filtration), est décisif pour la vitesse de réduction et pour l'efficacité du système de traitement de l'air

Renforcement de l'efficacité par la simulation

L'efficacité du purificateur d'air ambiant, c'est-à-dire le fait qu'un purificateur d'air réduise les aérosols dans la pièce, est une chose. La rapidité avec laquelle cela se produit en est une autre. Outre la vérification de l'efficacité, les études du KIT Karlsruhe ont également prouvé, entre autres, que le positionnement du purificateur d'air est également déterminant pour la vitesse à laquelle la concentration d'aérosols - et donc le risque d'infection - diminue.

Avec une configuration optimale, la vitesse de réduction des aérosols peut être considérablement accélérée, voire doublée dans certains cas. Grâce aux dernières méthodes de simulation internes et à nos nombreuses années d'expertise dans ce domaine, nous pouvons déterminer le nombre et le positionnement optimaux des purificateurs d'air avant même leur achat et leur installation.