Actualités

Aseptiser l’air dans les espaces intérieurs

mardi - 01 décembre 2020

Aseptiser l’air dans les espaces intérieurs : MANN+HUMMEL, le spécialiste de la filtration, présente des purificateurs d’air antiviraux pour endiguer la pandémie de coronavirus

  • Purificateurs d’air ambiant haute performance avec filtre HEPA H14
  • Filtrent plus de 99,995 % des virus, bactéries et micro-organismes présents dans l’air, même le SARS-CoV-2
  • Systèmes silencieux à économie d’énergie et au design attrayant
  • Un investissement qui a du sens sur le long terme

Ludwigsbourg, le 1er décembre 2020 – Le groupe MANN+HUMMEL, dont le siège se trouve à Ludwigsbourg près de Stuttgart, est parvenu à développer des solutions complètes visant à endiguer la pandémie du coronavirus : les filtres HEPA H14 (testés individuellement selon les normes ISO 29463 & EN 1822) montés sur les deux nouveaux purificateurs d’air ambiant mobile et stationnaire haute performance OurAir TK 850 et OurAir SQ 2500 sont en mesure de filtrer, en toute sécurité, plus de 99,995 % des virus, bactéries et micro-organismes présents dans l’air. Ils contribuent ainsi à réduire les risques d’infection en intérieur. Ces appareils ultra puissants utilisent un matériau innovant, l’ePTFE. Peu bruyants, ils arborent un design moderne. Les particules virales infectieuses pouvant se transmettre par aérosols, comme le SARS-CoV-2, sont ainsi presque intégralement filtrées dans l’air ambiant.

Suite au succès du lancement de ses deux nouveaux purificateurs d’air ambiant haute performance en Allemagne, mi-septembre, le leader des solutions de filtration ultra modernes a présenté aujourd’hui ses produits aux médias autrichiens et suisses lors d’une conférence de presse virtuelle. Ces appareils génèrent un air presque sans aucun virus : le purificateur d’air ambiant OurAir SQ 2500 convient pour des espaces jusqu’à 200 m², tandis que la version mobile OurAir TK 850 est adaptée aux pièces jusqu’à 70 m². Tous deux permettent de renouveler intégralement l’air des pièces (aux dimensions indiquées) cinq fois par heure, de façon à diminuer nettement la concentration d’aérosols dans les pièces en peu de temps et de la maintenir constamment à un faible niveau. Le fonctionnement à faible consommation d’énergie apporte à ces appareils une valeur ajoutée supplémentaire. Les purificateurs d’air permettent de réduire la consommation énergétique, particulièrement élevée en hiver, en raison de la nécessité d’aérer fréquemment, ce qui a pour conséquence de refroidir la pièce. Cette technologie aide aussi à prévenir les rhumes, les grippes ou les maladies fongiques. En outre, ces appareils filtrent les allergènes en suspension libre dans l’air et permettent ainsi de limiter les crises d’allergies pendant la saison des pollens.

« Nos purificateurs d’air complètent les mesures d’hygiène et les distances de sécurité existantes et sont un élément essentiel pour nous permettre de retrouver rapidement notre quotidien. Nous sommes fiers d’offrir, avec cette technologie, une solution qui aide les écoles et les établissements médicaux à maintenir leur activité. Pour faciliter l’acquisition de nos appareils, nous proposons des modèles de leasing attractifs, a expliqué Jan-Eric Raschke, Director & Chief Product Owner Public Air Solutions. Ces purificateurs d’air représentent également un bon investissement sur le long terme puisqu’ils permettent non seulement de filtrer le virus du SARS-CoV-2, mais aussi ceux responsables de la grippe et des rhumes, ou encore les allergènes en suspension libre. Ils contribueront ainsi de manière décisive à réduire les absences pour maladie ou allergie, à l’avenir. »

Une étude prouve l’efficacité des purificateurs d’air mobiles

Des mesures récentes, réalisées par le Prof. Dr.-Ing. Achim Dittler de l’Institut de mécanique et de technologie des procédés mécaniques MVM (Institut für Mechanische Verfahrenstechnik und Mechanik) du KIT Karlsruhe, entre autres dans une salle de classe d’une école primaire, ont prouvé la grande efficacité de ces appareils pour réduire la concentration d’aérosols et donc, les risques d’infections virales et bactériennes. « Lorsqu’il s’agit de purificateurs d’air, la qualité de la filtration est le facteur décisif. Chez MANN+HUMMEL, nous nous appuyons sur 80 ans d’expérience dans le secteur de la filtration, et plus de 40 ans de savoir-faire en filtration de salles blanches et de blocs opératoires. Nous sommes donc spécialisés, depuis de nombreuses années déjà, en matière d’espaces particulièrement sensibles. Nos exigences en termes de qualité se reflètent dans la longue durée de vie de nos appareils », a déclaré le Dr Gunnar-Marcel Klein, Vice President Engineering Life Sciences & Environment. Le champ d’application de ces produits va de la gastronomie aux locations événementielles et aux moyens de transports, en passant par tous les espaces accueillant du public : écoles, maisons de retraite, bureaux, commerces de détail, aéroports, hôpitaux, centres commerciaux et sites industriels.

 

Transformation et mise à niveau de systèmes de climatisation et de ventilation avec des filtres HEPA

Outre ses purificateurs d’air antiviraux mobiles, MANN+HUMMEL offre également la possibilité de transformer et de mettre à niveau les systèmes de climatisation et de ventilation dans cette même optique de faire baisser significativement le risque d’infections dans les espaces intérieurs. S’appuyant sur des dizaines d’années d’expérience dans le secteur des salles blanches et des blocs opératoires, MANN+HUMMEL a développé un nouveau filtre ePTFE HEPA de classe H14. Celui-ci offre une protection optimale grâce à une capacité de filtrage de plus de 99,995 % des virus, bactéries et micro-organismes selon EN 1822. Le nouveau matériau permet de réduire la pression différentielle de 50 % par rapport aux filtres HEPA en micro-fibres de verre et est donc, en termes de coût de fonctionnement, comparable à celui d’un système de climatisation et de ventilation « avant coronavirus ». Ce filtre remplit également les exigences anti-incendie de la classe E, selon la norme EN 13501.

 

Détection précoce du coronavirus grâce à des capteurs sans fil dans la zone d’entrée

Autre facteur permettant de réduire le nombre d’infections au coronavirus : la détection précoce des personnes potentiellement infectées. Selon l’OMS, la fièvre est l’un des principaux symptômes. C’est la raison pour laquelle l’entreprise viennoise Buildtelligent a développé un capteur sans fil à installer dans les zones d’entrée, baptisé « Safe Entry », qu’elle a également présenté lors de la conférence de presse d’aujourd’hui. Ce capteur mesure le rayonnement thermique qui se dégage du corps humain. Il apporte un complément idéal aux purificateurs d’air de MANN+HUMMEL pour garantir encore plus de sécurité dans les espaces intérieurs.

Personnes de contact

Sophie-Charlotte Kloiber
Junior Public Relations Manager
OurAir Team
We are happy to help you – get in touch!

Just complete the request form to get your personal quote or call us for further information
 

  • DE: +49 (0) 7141 982600
  • CH: +41 (0) 800 705 010 
  • AT: +43 (0) 800 070 175
  • NL: +31 (0) 800 310 3010    
  • BE: +32 (0) 800 264 64             
  • LU: +35 (0) 280 021 164