Bâtiments commerciaux

Protéger les occupants des bâtiments. Réduire les maladies. Réduire la consommation énergétique.

 

Le défi

La valeur de tout bien est déterminée en comparant l’avantage qu’il procure par rapport à son coût. Ce calcul est également valable pour un bâtiment commercial. Son avantage est de fournir un environnement qui optimise la productivité et l’efficacité. Son coût est tout ce que vous devez dépenser pour le maintenir en état de fonctionnemen.

En tant que partie intégrale du bâtiment, le système d’alimentation en air peut vous aider à optimiser la valeur que vous obtenez pour ces deux aspects.

La plupart des bâtiments commerciaux modernes présentent une très mauvaise circulation de l’air, avec des fenêtres hermétiquement fermées pour améliorer le rendement énergétique. Dans les bâtiments où l’air extérieur peut pénétrer, il le fait souvent loin de l’unité de traitement de l’air. Dans ce cas-là, la fumée, la poussière, le pollen et d’autres particules nocives entrent également dans le bâtiment - compromettant la qualité de l’air intérieur.

La plupart des occupants d’un bâtiment commercial passent environ un tiers de leur temps dans cet environnement intérieur. La qualité de l’air à l’intérieur de cet espace a donc une incidence majeure sur la santé et le moral de ces personnes. Elle a également une influence significative sur leur productivité et leurs performances quand ils se trouvent dans le bâtiment. Les recherches ont indiqué qu’une mauvaise qualité de l’air et des températures élevées conduisent à une baisse de jusqu’à 10 % des performances1. Une mauvaise qualité de l’air intérieur est également connue pour contribuer directement aux absences des employés et le terme de « syndrome du bâtiment malsain » a été inventé dans les années 80 pour décrire les pathologies associées.

Votre première ligne de défense contre les polluants qui peuvent freiner les performances et provoquer les absences du personnel est le système de filtration de l’air. Il peut également vous aider à réduire vos coûts.

Le système de climatisation représente un gros 50 % de la consommation énergétique totale d’un bâtiment commercial moyen. Un tiers de ce pourcentage est utilisé par le système de filtration de l’air. Cela signifie que les filtres à air CVC que vous choisissez auront une incidence sur environ 15 % de votre dépense énergétique totale. Sélectionner correctement les filtres peut donc avoir un impact significatif à la fois sur vos coûts opérationnels et sur votre capacité à atteindre vos objectifs en termes de rendement énergétique.

 

La solution

Les solutions de filtration d’air CVC de MANN+HUMMEL fournissent une défense efficace contre les contaminants en suspension dans l’air. Nos filtres créent des environnements propres, sains et agréables, dépourvus de distractions et polluants pouvant être à l’origine de maladies.

Tous nos filtres sont également conçus pour permettre une efficacité énergétique maximale. Mais pour obtenir un équilibre parfait entre l’efficacité de la filtration et la consommation énergétique, notre programme de gestion des filtres eco16 conçoit le système à filtres idéal adapté à votre environnement d’exploitation. Nous mesurons les niveaux de pollution à l’intérieur et à l’extérieur de votre bâtiment et déterminons la configuration de filtres qui offre un niveau sécurisé de qualité de l’air au moindre coût -ceci en prenant en compte l’énergie, l’approvisionnement, l’entreposage, l’installation et les coûts d’élimination au cours du processus.

 

1 REHVA Guidebook: Indoor Climate and Productivity In Offices, 2006