Contaminants

Avec de nombreux mécanismes pour piéger les particules dangereuses, notre corps humain est à même de nous protéger de certains contaminants dangereux. Cependant, plus la taille du contaminant diminue, plus la capacité du corps humain à se défendre diminue également. Généralement, les particules inférieures à cinq microns arrivent à déjouer les mécanismes de défense du corps humain et à entrer dans les poumons ou le système sanguin.

L'importance des filtres à air vient ici à l'esprit. En supprimant les plus petites particules les plus nocives environnant le corps humain, les filtres offrent la défense que le corps ne peut pas fournir.

En dépit de cela, bien que le corps humain soit en mesure de nous protéger contre les particules de plus de cinq microns, cela ne signifie pas nécessairement qu'il nous assure en permanence cette protection. Dans de nombreux cas, l'inhalation de ces particules peut être, au mieux, désagréable et au pire dangereux. En outre, si les particules les plus grosses sont traitées par des filtres, nos corps peuvent se consacrer à d’autres protections..