Nous sommes prêts pour la nouvelle norme ISO concernant les filtres à air. Et vous ?

Find out what it takes to be ISO 16890 ready. Have a look at our new test facility, which now boasts 240 m² of controlled test environment.

La nouvelle norme ISO 16890 est sur le point de complètement transformer notre manière de concevoir les filtres à air. Elle entrera en vigueur dans quelques mois seulement. L'équipe Industrial Air de chez MANN+HUMMEL a été impliquée dans le développement de la nouvelle norme dès le début. Nous nous sommes donc activement lancés dans les préparations et avons désormais un laboratoire de test entièrement fonctionnel, prêt pour la nouvelle norme.

L'heure du test a sonné

Tester un filtre à air conformément à la norme ISO 16890 est un processus bien plus complexe qu'avec la norme EN 779 qui va être remplacée. La norme EN 779 ne testait l'efficacité d'un filtre que par rapport à une taille de particules : celles de 0,4 µm, ce qui rendait le processus très simple mais ne reflétait pas ce qu'il se passait en dehors du laboratoire, dans la vie réelle. Avec la norme ISO 16890, les filtres sont évalués avec 12 groupes de tailles de particules différents, allant de 0,3 µm à 10 µm.

Pour tester un filtre, on le met à l'épreuve avec un aérosol test et on compare le nombre de particules envoyées au nombre de particules qui traversent le filtre et arrivent du côté de l'air pur. La norme ISO 16890 introduisant une large gamme de tailles de particules, le test ne se résume plus simplement au comptage des particules entrantes et sortantes. Désormais, les bancs d'essai doivent trier et analyser des particules de différentes tailles dans 12 canaux. Cela signifie que même si le test est bien plus réaliste, il exige l'utilisation d'un matériel complexe à la pointe de la technologie.

Ce nouvel équipement présente également l'avantage d'être bien plus précis que les anciens bancs d'essai de l'EN 779. Il donne donc également une idée bien plus claire de l'efficacité du filtre.

Nous sommes prêts

Nous venons de terminer d'équiper notre site de recherche en Suède d'un laboratoire flambant neuf afin qu'il soit prêt pour la norme ISO 16890. Il s'agit d'un espace de 240 m² entièrement climatisé, où la température et l'humidité sont contrôlées en permanence, pour créer l'environnement de test idéal. Le laboratoire est pourvu d'un tout nouveau banc d'essai ISO 16890 capable de réaliser les tests les plus exigeants pour la nouvelle norme. Il comprend également de nombreux autres équipements conçus pour d'autres tests, notamment un banc de contrôle de la pression d'éclatement pour pousser nos produits jusqu'à leurs limites (et au-delà).

Plus tard dans l'année, ce matériel neuf sera rejoint par un banc de vapeur d'huile pour la mise à l'épreuve des éliminateurs de vapeur d'huile utilisés en métallurgie. En outre, une machine de séparation de l'eau sera installée courant 2017 pour tester l'efficacité de notre gamme de volets à persiennes pour les conditions maritimes.

L'objectif de tous ces investissements est d'analyser la performance de nos produits dans un environnement aussi réaliste que possible. Ainsi, nous pouvons garantir que nos produits sont prêts à être utilisés dans votre unité de traitement de l'air.

Et vous ?

Nous nous sommes donc préparés pour accueillir la nouvelle norme ISO 16890. Mais vous ? Êtes-vous prêt ? Vous pouvez apprendre tout le nécessaire à propos de la nouvelle norme dans notre nouveau guide. Mais si vous être pressé, vous pouvez simplement lire les points essentiels en trois minutes chrono grâce à notre article récapitulatif qui souligne les éléments les plus importants de la norme ISO 16890.