La norme ISO 16890 en 3 minutes

Short on time? Our article gives you all the critical information on the new ISO 16890 filter standard and takes just three minutes to read.

Découvrez les aspects essentiels de la nouvelle norme de filtration de l'air

Au début de l'année prochaine, une nouvelle norme pour la mise à l'épreuve et la classification des filtres à air HVAC va entrer en vigueur. La norme ISO 16890 répond à un grand nombre des préoccupations relatives à la norme actuelle EN 779 et vise à donner un aperçu plus précis que jamais de l'efficacité d'un filtre dans la vie réelle.

Nous avons été impliqués dans la préparation de la norme ISO 16890 dès le début. Voici une brève présentation de ce que l'on attend.

Quelle est cette nouvelle norme?

La norme ISO 16890 fournit un processus standardisé pour classifier les filtres à air de ventilation générale ; en d'autres mots, il s'agit d'une nouvelle méthode de regroupement des filtres HVAC selon leur efficacité.

Qu'est-ce qui ne va pas avec la norme EN 779?

La norme EN 779 a beaucoup contribué à améliorer les normes de qualité dans tout le secteur et a apporté une méthode uniforme de sélection des filtres. Toutefois, notre compréhension de l'air qui nous entoure a énormément progressé au cours des 20 dernières années, et ses limites sont aujourd'hui évidentes.

La plus importante de ces limites est le fait que la norme EN 779 ne teste l'efficacité d'un filtre que par rapport à une taille de particule (0,4 µm). Les particules ne sont pas uniformes en termes de taille ou de forme. Exposer un filtre à une taille de particule lors de sa mise à l'épreuve ne reflète donc pas les conditions auxquelles il aura à faire face une fois installé.

Dans quelle mesure la norme ISO 16890 est-elle différente de la norme EN 779?

La nouvelle norme ISO 16890 diffère dans le sens où elle se concentre sur la capacité d'un filtre à capturer des particules de différentes tailles dans la zone à risque, soit là où les particules sont trop fines pour que les défenses naturelles de notre corps puissent nous protéger.

Les tests conformes à la norme ISO 16890 consistent à exposer un filtre à des particules allant de 0,3 µm à 10 µm. Cela signifie que les filtres sont testés dans des conditions bien plus proches de la vie réelle, et que vous obtenez un produit répondant à vos attentes en termes d'efficacité.

Quels sont les nouveaux groupes de filtres selon la norme ISO 16890 ?

Suite à ce test, les filtres sont classés en fonction de leur efficacité contre les particules PM10, PM2,5 et PM1, c'est-à-dire des particules dont le diamètre est inférieur à 10 µm, 2,5 µm et 1 µm respectivement.

Et c'est sur ces tailles de particules que sont basés les quatre groupes de la norme ISO 16890 : ePM1, ePM2,5, ePM10 et poussières grossières. Le « e » signifie efficacité et le chiffre fait référence à la taille de la particule. Pour répondre aux critères de chaque groupe, un filtre doit avoir une efficacité de 50 % contre la taille de particule en question. Ainsi, un filtre classifié dans la catégorie ePM1 a capturé au moins la moitié des particules PM1 auxquelles il a été exposé durant le test. Les filtres dont l'efficacité est inférieure à 50 % pour les particules PM10 vont dans le groupe des poussières grossières.

Efficacité des groupes de filtres selon la norme ISO 16890 
Poussières grossières< 50 % des PM10
ePM10≥ 50 % des PM10
ePM2.5≥ 50 % des PM2,5
ePM1≥ 50 % des PM1

Une fois testés, les filtres reçoivent une note d'efficacité qui est arrondie à 5 % près. Ainsi, vous verrez des filtres portant des mentions telles que ePM10 70 % et ePM2,5 95 %, par exemple. Cela signifie simplement que le premier filtre offre une efficacité de 70 % sur les particules PM10 et que le second filtre a une efficacité de 95 % sur les PM2,5.

Quand la norme ISO 16890 sera-t-elle lancée?

L'entrée en vigueur de la norme ISO 16890 est prévue pour début 2017, mais la plupart des pays disposeront d'une période de transition de 18 mois au cours de laquelle la norme EN 779 restera valide en même temps que la nouvelle norme. Cela laissera aux utilisateurs finaux, aux distributeurs et aux fabricants le temps de s'adapter au nouveau système.

Pourrai-je toujours acheter un F7?

À la fin de la période de transition, non. La norme ISO 16890 utilise un mode de classement différent des classes G et F auxquelles nous étions habitués avec la norme EN 779. Il n'est pas vraiment possible d'effectuer une comparaison directe entre les anciennes classes de filtres et les nouveaux groupes puisque l'EN 779 ne se penche que sur une fraction des données d'efficacité évaluées par la norme ISO 16890. Une comparaison point par point ne permettra pas non plus de tenir compte d'un grand nombre des avantages apportés par la norme ISO 16890.

La norme ISO 16890 remplace-t-elle toutes les autres normes relatives à la filtration de l'air?

Non, pas tout à fait. La norme ISO 16890 ne concerne que les dispositifs utilisés pour la ventilation générale. Ainsi, les filtres à plus haute efficacité classifiés selon la norme EN 1822, tels que les filtres EPA, HEPA et ULPA, ne sont pas affectés par la nouvelle norme.

En outre, la norme ISO 16890 ne s'applique aujourd'hui qu'aux pays ayant adopté la norme EN 779 ; ainsi, les régions utilisant d'autres modèles, tels que les normes de l'ASHRAE, ne seront pas impactées non plus pour le moment. Des discussions sont en cours concernant l'introduction de la norme ISO 16890 sur ces marchés, dans l'optique de créer une norme véritablement mondiale.

Pour en savoir plus sur la norme ISO 16890 et ce que cela signifie pour vous, lisez notre guide client ou contactez l'un de nos experts ISO...