Théorie

Voici une brève explication des méthodes les plus courantes de filtration de l'air en usage aujourd'hui.

Tamis

Le procédé basique de filtration, la particule est plus grande que l'espace entre deux fibres, et ainsi, ne pouvant suivre le flux d'air, est capturée.

Inertie

Le mécanisme par lequel les grosses particules à forte masse sont capturées est appelé impact. L'air chargé des particules traversant le milieu filtrant tend à contourner les fibres. L'inertie des particules a comme effet de les détacher et d'entrer en collision avec les fibres auxquelles elles restent attachées.

Diffusion

Se produit en particulier avec les petites particules suivant des trajectoires aléatoires, comme par exemple les gaz, et ne suivant pas forcément le flux d'air. Cette tendance aléatoire est connue sous l’appellation de mouvement brownien et augmente les chances de capture des particules par le contact avec les fibres.

Interception

Se rencontre uniquement avec les filtres synthétiques, l'interception se produit quand une particule suit le flux d'air, et s’attache à la fibre qui passe autour d’elle. Cela.

Les rouages de la filtration de l'air - comment fonctionne réellement un filtre à air ?

Bien que deux filtres puissent paraître similaires, les différences peuvent néanmoins s'avérer importantes ; des différences qui affectent l'efficacité de la filtration, la chute de pression et la durée d'utilisation de chaque produit.

Pour différencier les filtres entre eux, il est important de comprendre comment fonctionne un filtre à air. Notre SlideShare propose un bref aperçu des rouages de la filtration, en détaillant ce qui se produit à l'intérieur d'un média filtrant et comment cela influence la conception du filtre à air.

Lisez notre SlideShare - Les rouages de la filtration de l'air