Un nouveau système plus exigeant en matière d'économie d'énergie pour les filtres à air

Le 1er janvier 2015, la dernière version du système d'économie d'énergie de Eurovent est entrée en vigueur. Doté d'une note A+ et de restrictions plus contraignantes, Eurovent 4/21 constitue une bonne nouvelle aussi bien pour les clients que pour l'industrie.

Sans vouloir trop nous vanter, le fait que le système de notation de l'efficacité énergétique Eurovent soit révisé seulement trois ans après qu'il ait été lancé témoigne du travail de développement entrepris par les fabricants de filtres à air.

Depuis que le programme original a été introduit en 2012, de gros efforts ont été effectués en matière de technologie des filtres à air. Les produits disponibles sur le marché aujourd'hui sont si efficaces en termes d'énergie que la grille de notation existante n'est plus adaptée. De fait, 20 % des produits évalués sont actuellement de classe « A ». Bien sûr, ceci dévalue le fait d'atteindre la classe la plus haute et cache les véritables choix d'excellence aux yeux des clients.

Afin de remédier à cela, Eurovent 4/21 a durci les seuils pour chaque classe ; il est maintenant structuré de façon à placer un pourcentage de produits dans chaque catégorie, de sorte que seuls les meilleurs filtres obtiendront les classifications les plus hautes.

Classe

A+

A

B

C

D

E

Proportion du total

1%

5%

15%

30%

30%

19%

 

Ceci procure deux avantages majeurs aux acheteurs et utilisateurs finaux. Premièrement, le fait de sélectionner un produit de classification plus haute signifie que vous choisissez l'une des meilleures options possibles. Deuxièmement, la nouvelle classification encourage une concurrence et un développement accrus, ce qui produira de meilleurs filtres à air et une meilleure performance. Ces critères Eurovent 4/21 plus exigeants vont favoriser la fabrication de filtres à air qui offrent des coûts opérationnels et une consommation énergétique réduits.

Eurovent 4/21 - Consommation énergétique par classe de filtre (kWh)

 

M5

M6

F7

F8

F9

A+

< 450

< 550

< 800

< 1000

< 1250

A

550

650

950

1200

1450

B

700

800

1200

1500

1900

C

950

1100

1700

2000

2600

D

1200

1400

2200

3000

4000

E

> 1200

> 1400

> 2200

> 3000

> 4000

 

Cette restructuration aura pour effet de faire rétrograder environ 14 % de l'ensemble des produits de classe A, quand bien même certains tombent juste en-dessous du nouveau seuil. Il ne faut pas oublier que la performance de ces produits ne s'est détériorée en aucune façon et qu'ils produisent toujours un excellent rendement énergétique. Nous avons simplement une incitation supplémentaire à l'amélioration.

Il est utile de souligner la différence entre les différents rendements énergétiques de chaque classe de filtre. Un filtre F7 classé A+ pourrait consommer la même quantité d'énergie qu'un filtre M6 classé B, par exemple. Aussi, il est crucial de choisir un produit adapté à ses besoins , sans surestimer la classe du filtre requise ni effectuer une sélection basée sur l'historique des achats. La clé est de choisir le filtre qui pourra offrir le niveau correct de pureté de l'air avec la consommation énergétique la plus faible possible.

À cette fin, Eurovent 4/21 est d'une grande aide.

Eurovent 4/21 – Classification du rendement énergétique de la filtration de l'air

Un filtre consomme de l'énergie en créant une résistance à l'écoulement de l'air qui le traverse. Cette chute de pression signifie que le ventilateur doit travailler plus dur pour déplacer l'air. L'effort requis est directement lié à l'énergie consommée par le moteur du ventilateur. Il existe d'autres facteurs, mais exprimé plus simplement, si l'on parvient à abaisser la chute de pression du filtre, le ventilateur est moins sollicité et consomme moins d'énergie.

Eurovent 4/21 fournit une méthode uniforme et validée pour tester, classifier et présenter le rendement énergétique d'un filtre à air, en simplifiant la comparaison de différents produits.

Les filtres à poussière fine (M5 – F9 à EN 779) avec une dimension faciale de 592 x 592 mm émanant des fabricants participants (certifiés Eurovent), sont éligibles à la classification.

En fonction de leur consommation énergétique prévue, les produits se voient alors affecter l'une des six classes, de A+ (la meilleure) à E (la pire).